c) Force électroforte et GUT

L'unification entre interaction électrofaible et interaction forte est assez récente et repose sur des notions mathématiques très complexes et abstraites. La force résultant de cette interaction serait décelable à environ 1016 GeV.

La théorie la plus récente et la plus achevée sur l'unification des trois forces de la GUT est la théorie "SU5", qui se fonde mathématiquement parlant sur la théorie des groupes.
D'après cette théorie, on peut associer à chaque symétrie un groupe, un ensemble d'éléments qui vérifient cette symétrie.
L’interaction faible appartient au groupe noté SU(2), qui correspond à la rotation de 180 degrés de l’isospin dans l’espace d’isospin. L’interaction électromagnétique appartient au groupe U(1). Le groupe qui correspond à l’interaction électrofaible est donc noté SU(2) x U(1).

En fait, plus l’énergie est grande, ou plus on se rapproche du Big Bang, plus les niveaux de symétrie s’accumulent jusqu’à donner une symétrie ultime. Cette symétrie mettrait en cause des particules fondamentales pouvant se permuter, et unifier la matière et l’espace. Cette symétrie hypothétique prendrait en compte les GUT et les gravitons, et donc la force gravitationnelle.

Evolution des niveaux de symétrie en fonction de l'énergie